[CAMBODGE]: le passage de frontière le plus controversé Laos-Cambodge et Kratie

20180422_094520

Si ! Regarde bien, on voit un dauphin, là !

On savait que ce serait un passage compliqué dans notre voyage et pour cause, ce passage de frontière terrestre entre le Laos et le Cambodge est le plus corrompu de l’Asie du Sud Est. Ainsi, alors que le visa d’entrée au Cambodge est de 30$, on peut vous racketter 1 dollar par-ci, 1 dollar par-là, jusqu’à 10$ en plus par personne à chaque guichet.

« Ca va, ça va pas te tuer 10$ ! »

S’pa faux – quoique ça représente quand même 10 jus d’ananas, 2 nuits, 20 magnets…- mais pour ne pas rentrer dans le principe de la corruption et pour penser aux suivants qui passeront la frontière, tout le monde semble vouloir déclarer la guerre à ces pratiques. Cela en devient un jeu. On en avait lu des articles sur le sujet. On avait essayé de se préparer. Nos copains rencontrés à Nong Khiaw aussi. On avait bien révisé et ça commençait même à nous foutre les chocottes ce passage de frontière. Tu me connais, je n’en dormais plus ! #aventurièreenmousse

20180421_115943

Super moment de grand confort dans le bus !

En effet, pas un blog ne disait la même chose et j’avais de plus en plus l’impression que la corruption, c’était un peu à la tête du client et que c’était 1 jour, 1 histoire – comme le téléfilm de l’après-midi sur M6, ui-ui. Le dernier blog en date, c’était celui de ma copine Aurore, qui avait passé la frontière quelques semaines plus tôt et qui était tombée, elle, dans un vrai traquenard. Du coup, après ma nuit de rêve avec un cafard, nous sommes partis au plus tôt à 8H de Don Khone en bateau pour 20 000K par personne en direction de Nakasang, la ville où commence le passage de frontière. On y retrouve nos copains Français.

Première surprise, je m’attendais à ce qu’on me dise que « NON, il n’y a pas de ticket de bus vendus ici pour la frontière », vu que c’était l’arnaque en vogue. Que nenni !
On m’en a vendu un -presque avec un grand sourire – pour Kratie – un billet combiné donc – pour 155 000K, le moins cher que l’on ait pu trouver. Sur Don Khone, il était proposé à 22 000K minimum, je conseille donc de l’acheter directement à la station de bus.

Tout le monde semble attendre le bus, ça grouille de monde, je me dis que si on se fait avoir, on se fera avoir à 60. On sera pas les seuls ploucs à se faire dépouiller. J’ai toujours eu un sens de la solidarité assez développé ! Je suis surprise parce que tout semble bien se passer mais j’attends le moment où ça va capoter. La meuf a tellement la poisse, qu’elle est pas sereine quand ça va bien ! Du coup, en mode commando, je briefe le Coloc-de-ma-vie et les copains en mode « On y va, on ne lâche rien, on n’est pas des lopettes, on refuse la prise de température,on refuse de payer à chaque guichet, compris ? J’ai rien entendu !!! COMPRIS ? »
« CHEF OUI CHEF ! »

20180421_172502

2 atouts à cet hôtel, je vous dis : coucher de soleil + happy hour !

Et puis, il y a un petit monsieur qui commence à dire plein de choses en anglais. Et qui est ce qui n’écoute pas ? Ché Bibi ! J’étais en train de me dire que si je pouvais, là maintenant tout de suite, je me ferais bien un coca. Ou un Sprite. Non un coca plutôt. Bah oui il est 9h du mat et alors ? Du coup, j’ai pas compris ce qu’il se passait et le mec a pris nos passeports et 40$ chacun, il m’a pressée, j’ai une très mauvaise résistance à la pression visiblement. Alors je me suis quand même renseignée après coup sur ce qui venait de se passer. Si ça se trouve je viens d’acquérir un super ventilo ou 30 kilos de mangues, sait on jamais.

On a donc demandé à une fille à côté de nous expliquer comme quand, à l’école, le prof explique pendant 20 minutes la consigne et qu’il y a un teubé qui te demande après : « Faut faire quoooiiii ? » Coucou, c’est nous les teubés !

Bref, en gros, le mec a pris les 30$ pour le visa et les 10 de corruption en disant qu’on n’y échapperait pas de toute façon – donc en gros autant que l’argent aille dans sa poche à lui, hein – Là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir, hein –   et qu’avec cette option, on ne s’occupait de rien et qu’on n’avait même pas besoin de descendre du bus. L’autre option, c’était de descendre du bus, d‘essayer de le faire par soi même et donc d’essayer de ne pas céder pour les 10$. Et de remonter dans le bus après la frontière, s’il n’est pas parti – parce que bien sûr, c’est ça ta guillotine.  Bien sûr on te fait bien comprendre que c’est hyper risqué bla bla bla…

20180422_095527

J’en reviens pas ! Des semaines et des semaines de préparation, de trouille, d’incompréhension, de révolte… Tout ça ? Tout ça pour prendre l’option des touristes mouton. A cause d’un coca ! Putain, ça me débecte !

Du coup, comme des cons, on est restés dans le bus à attendre qu’on fasse le job pour nous. Je n’en reviens pas du nombre de personnes qui, comme nous sont restées dans le bus. Tous des moutons. Ou des assoifés. Seuls une dizaine de courageux a tenté le coup. Bon ce jour là était un mauvais jour : personne n’a réussi à donner moins de 37$. Je me dis que pour le coup, nous n’avons perdu que 3$. Mais bon, quand même !

C’est donc sans surprise ni fierté que nous avons pris le bus pour Kratie. Oui, je sais tout le monde va a Siem Reap pour faire les temples d’Angkor. Mais pas nous.  Attention, tu es prêt ? Ne te mets pas en colère, hein ? Alors, voilà. On les a zappés. Volontairement.

« Bouuuhhh la honnnttteee ! C’est comme aller à Paris et ne pas faire la Tour Eiffel ! »

« Rhooo ça va ! On sait, on sait ! Calmez vous ! »

20180422_133252

Déjà sachez que moi, je regrette – Tu la sens la fille qui va se justifier, là ? Si je refaisais le voyage, j’irais à Siem Reap comme tout le monde. On avait décidé de ne pas le faire car, si nous l’avions ajouté, nous l’aurions fait sur une journée. Il fallait compter encore toute l’aprem de bus, + 37$ le pass journée + 2 nuits sur place minimum + plein de touristes qu’on n’aime pas. Je sais que ça valait le coup quand même mais on avait décidé de faire 15 jours au Laos, 15 jours au Cambodge  et 15 jours au Vietnam pour arriver aux Philippines avant les grandes moussons. Des choix étaient donc nécessaires.  Et comme on avait déjà bouffé du temple – et du touriste relou – en Birmanie et que ça allait être pire là bas…. Je saaaiiiiss, s’pa bien ! Du coup, au Cambodge, nous avons fait d’autres étapes que le circuit habituel mais faudra qu’on revienne quand il nous manque tout l’ouest. Fin du procès.

Nous sommes donc allés à Kratie, petite bourgade sympatoche bordant le Mekong. On avait trouvé une super guest house, Le Balcony Kratie à 5 euros la nuit qui avait 2 super arguments : 1. un super coucher de soleil et 2. un happy hour de malade : 1,50 euros la pinthe + 1 gratuite – pour nous, ça vaut tous les Siem Reap du monde [jet de cailloux] Ok, ok, je n’ai rien dit ! Tu penses bien qu’il ne nous en fallait pas plus ! Le pied ! On y a passé 2 nuits, on s’est mis 2 grosses races. Bah bravo ! Vive la France, 20/20 !

20180423_125258

Te voilà prévenu si un jour on part en vacances ensemble !

Voilà Kratie est une petite ville tranquille sans « WAOUH » mais où on y passe du bon temps pendant 2 jours à faire du vélo ou pour apercevoir les dauphins aliens – qui sont en fait les dauphins d’eau douce de l’Irrawaddy, s’pa ma faute s’il ont une drôle de tronche !

À FAIRE À KRATIE  :

pictocheck Faire un tour en bateau sur le Mekong pour voir les dauphins d’eau douce

pictocheckAller faire du vélo sur Koh Trong.

OU DORMIR A KRATIE ?

pictocheck Au Balcony Kratie sans hésitation : 5 euros la nuit, super happy hour où les rencontres se font naturellement et avec un super coucher de soleil !

NOTRE MEILLEURE ADRESSE À KRATIE :

pictocheckEn même temps, on n’avait pas le time d’en faire 150. Le Mlub Putrea pour manger des noodles faites maison, mais c’est là que je me suis rendue compte que, en fait,
les noodles, maison ou pas, ça me foutait la gerbe.

Si vous souhaitez des infos sur une étape ou une adresse, n’hésitez pas à en parler en commentaire 😉

2 commentaires sur “[CAMBODGE]: le passage de frontière le plus controversé Laos-Cambodge et Kratie

  1. Ah merde. Bon et bien tu sais quoi ? Tu t’es évite beaucoup d’angoisse à te faire hurler dessus par des douaniers pas commodes. Même si j’aime bien raconter l’anecdote je ne revivrais pas ce moment … Et pour les temples, Oui c’est un passage obligé … Et alors ? C’est ton voyage, et il n’y a rien à regretter, tu les feras plus tard !
    J’ai beaucoup aimé ton article ! Tres deole. 🙂 et merci pour la mention !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s